Gabon : Guérison d’un nourrisson drépanocytaire par le Pr. Ondo Alain | ActuGabon

Commenter Ici
Merci pour votre commentaire

Article trouvé sur: Gabon : Guérison d’un nourrisson drépanocytaire par le Pr. Ondo Alain | ActuGabon.


NDLR: Soyons toutefois PRUDENTS, nous, lecteurs, et patients atteints de cette maladie, n’avons pas toujours les « clés » pour décrypter ce genre d’information… PRUDENCE et RAISON…
Encore une fois, et au « vu » du « succès » de cet article trouvé sur ACTUGabon, je me dois de vous INCITER à une EXTREME PRUDENCE quand au contenu de cet article.


Le Pr. Ondo Alain, connu pour ses recherches sur la drépanocytose, a réussi la prouesse de guérir totalement un enfant souffrant de cette pathologie. Ce premier résultat inespéré, obtenu grâce à une greffe de cordon de sang réalisé sur le patient, est un grand pas vers l’éradication de cette maladie qui touche 2% de la population gabonaise.

Une prouesse scientifique du Pr. Ondo Alain, aura redonné le sourire aux parents du petit Gérémi Bongotha.

Né drépanocytaire le 1er avril 2012, le petit Gérémi qui a subi il y a quelques mois, une greffe de cordon de sang, a trouvé la guérison définitive et pourra désormais vivre une vie normale.

Cette guérison est une première en Afrique noire où cette maladie constitue un véritable problème de santé publique.

Au Gabon, la drépanocytose touche 2% de la population et 1 Gabonais sur 4 est hétérozygote (porteur du gène de la drépanocytose).

S’agissant de la technique choisie par le Pr. Ondo Alain, il explique que l’utilisation du sang fœtal, que l’on peut extraire facilement des cordons ombilicaux et des placentas présente un double intérêt. En effet, il est très riche en hématopoïétiques et ses cellules immunitaires sont encore très naïves. Cette forme de greffe présente donc plus de chances d’obtenir des résultats positifs.

« Nous avons procédé à une greffe de cordon en décembre 2012. Avant l’opération, le taux d’hémoglobine S de Gérémi était 97%. Trois mois après sa greffe, le contrôle de l’électrophorèse montrait un taux d’hémoglobine S de 38%, une apparition de l’hémoglobine A à 48% et une apparition de l’hémoglobine F à 9%. C’est la diminution du taux d’hémoglobine S en dessous de 50% qui objective la réussite de cette opération et la guérison définitive de cet enfant », a expliqué le Pr. Ondo Alain.

Du côté de la famille du petit garçon, c’est une grande joie et surtout un soulagement immense.

« Nous ne réalisons pas encore comment notre bébé est passé du stade de drépa à celui d’aujourd’hui où la maladie a complètement disparu. En tous cas, nous suivons avec intérêt et enthousiasme cette évolution positive », s’est exprimée Mme Bongotha, mère du petit Gérémi.

Une belle récompense pour le Pr. Ondo Alain (Professeur émérite de pédiatrie des universités, chef du département d’hématologie à la Faculté de Médecine de l’Université des Sciences de la Santé et Président de la Société Africaine d’Hématologie), pour qui cette guérison représente le résultat de longues années de recherches sur la drépanocytose au Gabon.

Kunta Kinté
"Kunta Kinté" est un pseudo mais ce n'est pas le plus important, l'important c'est le partage d'informations. L'important c'est d'éviter au maximum un langage rébarbatif et technique. L'important ici c'est que c'est MON expérience de patient, à partager avec les autres patients.

Pour une fois, le point de vue du patient...

12 réflexions au sujet de « Gabon : Guérison d’un nourrisson drépanocytaire par le Pr. Ondo Alain | ActuGabon »

  1. MARTINSALAMATOU

    Je m'appele Maman Moutari Martin salamatou je suis Nigerienne j ai un enfant drépanocytaire SC , j aimerais savoir l'avis du Pr ONDO ALAIN sur la sante future de mon fils

  2. Patrick Rugariri

    Bravo au docteur pour la guerison de cet ange qui aura une vie saine et pourra donc beneficier de tous les avantages de la vie.
    Il pourra faire du sport comme tous les enfants de son age et devenir un grand Monsieur de l'Afrique.
    Savoir que j'ai souffert de cette anomalie depuis plus de 41 ans, pour enfin dire que ma vie n'a pas ete si simple.

    Bravo doc

  3. ngotonyeSuzannElian

    Bonjour,
    Je suis mère d'un enfant malade. Je vis au Cameroun. Cette découverte me redonne un espoir. A tous ceux qui lisent cette page je vous prie de me communiquer l'adresse du Professeur ONDO. Votre collaboration permettra de réduire les peines d'une personne qui a vraiment besoin d'être soulagée. Je réponds au numéro de téléphone 237 77 24 98 56. Et merci d'avance.

  4. ondame

    LOMS trouvera tous les arguments possible pour denier les capacites et l efficacites de ses recherches juste pour laisser la place a un autre chercheur d'une autre race ;qui fera la meme publication avec des differents mots.Et bien entendu celui la obtiendra le prix nobel. Notre pauvre prof Gabonais vera des millions lui passer sous le nez.

  5. ARSENE KAMBALE

    L'adresse e-mail,numero de télephone du Pr ONDO ALAIN est très nécessaire pour moi qui garde l'enfant qui souffre de cette maladie et d'ailleurs nous sommes environs dix couples à BENI qui ont des enfants souffrant de cette maladie

    1. ARSENE KAMBALE

      Bonjour! mon cher suis à RDCONGO dans la Province du Nord KIVU precisement à BENI avec un enfant qui souffre de cette maladie, voilà combien de fois je manque la paix dans mon foyer la seule solution est d'etre à contact avec le Pr ONDO pour la prescription medicale pour mon enfant. Mon numero tel.+243991823476,820404102

      1. Drepanocytose Auteur de l’article

        Bonjour Arsene,

        Il existe une Association de lutte contre la Drépanocytose à Brazzaville. Peut-etre pourriez-vous commencer par cela..?
        J'ai trouvé ce lien sur le site http://www.uraca.org/drepanocytose/index.htm

        • AICBF – Association des Infirmiers du Congo pour le Bien Être Familial
        s/c de Raoul MALONGA – BP 13300 – 13600 BRAZZAVILLE – Congo-Brazzaville
        Contact: malongagina@yahoo.fr

        Cordialement, et vous souhaitant bon courage et bonne chance !

Laisser un commentaire